Mon matériel

MON SAC À DOS

Je rappelle que je suis un pur amateur avec des moyens en conséquence. Je « travaille » avec un matériel simple d’utilisation avec lequel je ne me prends pas la tête. Loin de moi l’idée de concurrencer les photographes professionnels, l’écart est trop grand, c’est un métier, comme on dit.

Avec le matos ci-dessous, je peux déjà bien m’amuser, et c’est bien là mon objectif premier : me faire plaisir. Maintenant, je me verrais bien investir un jour dans un téléobjectif plus puissant comme un Sigma ou Tamron 150-600 mm auquel pourrait s’ajouter un téléconvertisseur 2X, appelé plus communément un doubleur de focale. Les animaux n’auraient qu’à bien se tenir, car ils ne pourraient plus m’échapper. Mais je n’ai aucune chance d’arriver au niveau d’un Vincent Munier et son film « La panthère des neiges » , véritable bijou cinématographique qui est non seulement une prouesse humaine et technique, mais aussi un véritable ode à la nature et au respect qu’on lui doit.

J’ai donc vidé mon sac à dos, bonne visite…

TRAITEMENT & RETOUCHE

Faire des photos, c’est bien, mais elles sont loin d’être toutes parfaites. L’être humain cherche à se rendre plus agréable à l’œil en portant les vêtements les plus appropriés, en allant chez le coiffeur, en se maquillant, etc… On peut donc considérer qu’il procède à des retouches sur son apparence de base. Pour une photo, on fait la même chose, de la retouche, des réglages et des ajustements dans le but de magnifier la prise de vue soit dans sa globalité, soit partiellement.

Au bon vieux temps de l’argentique, cela se faisait en studio avec du matériel professionnel qui, vu son coût, limitait son utilisation aux pros.

L’avènement du numérique a mis à la portée de tous le traitement photo sur PC et même sur téléphone portable. Pour cela, il faut disposer de logiciels adaptés qui permettront de faire les ajustements que vous jugerez nécessaires. Il faut distinguer les logiciels de retouche pure tel que Photoshop ou GIMP, et les logiciels de traitement numérique comme Lightroom, Raw Therapee ou Darktable.

J’utilise les produits ci-dessous, plus particulièrement Lightroom pour son aspect plus abordable et son outil pinceau que l’on ne retrouve pas sur Raw T., ce dernier étant un peu trop « usine à gaz » à mon goût, ce qui ne retire en rien ses qualités destinées plutôt aux pros. Et GIMP a ma préférence parce qu’il est gratuit et aussi efficace que Photoshop pour l’amateur que je suis.

Ce ne sont que des informations, je ne fais la pub de personne et chacun a le droit d’aller voir d’autres produits.

Adobe Lightroom

Adobe Lightroom Classic CC (anciennement Adobe Lightroom ou Adobe Photoshop Lightroom) est un logiciel développé par Adobe Systems pour macOS et Microsoft Windows, créé pour assister les photographes professionnels en post-production. Il permet de gérer les flux de productions photographiques de l’importation des données depuis un périphérique jusqu’à la publication.

Lightroom est composé de plusieurs modules, organisant le travail en plusieurs étapes :

  • Bibliothèque : visionneuse d’images et indexation des images ;
  • Développement : développement non destructif et édition de fichiers RAW, DNG, psd, TIFF, JPEG ;
  • Cartes : repérage GPS des prises de vue sur une carte Google maps (coordonnées intégrées à la prise de vue ou métadonnées ajoutées en post-production) ;
  • Livres : mise en page guidée (modèles prédéfinis) ou libre, édition en ligne via un éditeur commercial de livres photo, exportation au format PDF ;
  • Diaporama : outils de réglage et d’exportation ;
  • Impression : nombreux modèles prédéfinis ou paramétrage libre ;
  • Web : création de galeries et mise en ligne sur site internet.

Raw Therapee

RawTherapee est un logiciel libre de traitement d’images numériques, permettant de traiter des images au format brut, telles que fournies par le capteur photographique, et que l’on trouve sur appareil photographique reflex numérique, et parfois sur certains hybrides ou compacts, et dont le but est de minimiser les pertes de qualité lors du traitement.

Il est à rapprocher en ce sens de Rawstudio et Darktable dans le domaine des logiciels libres, ainsi que de Lightroom dans le domaine des logiciels propriétaires.

GIMP

GIMP est l’acronyme de GNU Image Manipulation Program. Il s’agit d’un logiciel libre, en licence GPL, de retouche et de création d’images numériques.

GIMP est un logiciel puissant doté de larges fonctionnalités, de nombreux outils et filtres et il supporte de nombreux formats utilisés en imagerie numérique. Son interface très flexible et aisément configurable permet à chacun d’organiser son espace de travail.

Il peut être utilisé pour les applications suivantes :

  • dessin artistique
  • retouche photographiques
  • digiscrap
  • manipulation d’images
  • graphisme web y compris les animations
  • vidéo

Gimp est un programme modulaire, c’est à dire qu’il est structuré autour d’un noyau central, le coeur du logiciel, qui comporte les fonctionnalités de base et une interface pour venir rajouter des modules. Cette façon de faire permet d’exploiter toute la puissance de l’internet et des logiciels libres, tandis qu’une équipe de développeurs spécialistes de Gimp fait évoluer le noyau de façon cohérente, d’autres développeurs peuvent donner libre cours à leur furie de programmation et ajouter des nouvelles fonctionnalités via des greffons ( plug-in en anglais ). Ainsi Gimp est-il à la fois stable, cohérent et très riche et versatile.

C’est le concurrent direct du logiciel propriétaire Adobe Photoshop.

Propulsé par WordPress.com.

Retour en haut ↑

%d blogueurs aiment cette page :