"La mémoire ne filme pas. La mémoire photographie."

Posts from the ‘Reportage’ category

Variations sur un ciel…

Je suis assis à mon bureau et, par la fenêtre, je vois ce gros cumulus en face de moi. Il entouré du bleu le plus pur que m’offre le ciel. Mon Nikon, posé à côté de moi sur son beau trépied tout neuf, me fait comprendre qu’il y a peut-être quelque chose à faire. Je défais l’attache rapide du trépied, remplace le 35mm 1:1.8 à focale fixe par mon 18-140mm 1:3.5-5.6 et fonce dehors.

Je choisis de ne mettre aucun filtre ND ou polarisant et de shooter main libre en mode P. Je fais confiance à mon reflex, si je dois apporter des modifications, ce sera en post-prod avec Darktable ou The Gimp (je suis très logiciels open source).

« Le ciel par-dessus le toit, si bleu, si calme… » disait Verlaine. En fait, c’est un petit peu plus compliqué.

Lire la suite

George Karbus photographie la faune de l’océan

La nature est là pour nous. Certains veulent inspirer les personnes à revenir à la nature et à se connecter à elle, Georges Karbus en fait partie. Nous passons notre temps à vider les océans de ressources de nourriture qui appartiennent aux animaux, ce qui aura des conséquences graves pour les écosystèmes. Quant à l’impact du changement climatique sur notre monde naturel et ses espèces, il n’est plus possible de l’ignorer. Grâce à Internet et aux réseaux sociaux, nous avons plus largement accès aux informations concernant notre planète, et sur ce que nous pouvons faire pour la sauvegarder. Nous n’avons aucune excuse, le problème, c’est nous tous.

J’ai de sérieux doutes sur la capacité des hommes à se remettre en cause afin de ne pas détruire ce que la nature nous offre. Pour sauver notre monde, nous devons l’aimer. J’espère seulement qu’un jour, nous aurons le déclic.


Lire la suite

Allier sauvage un dimanche matin…….

Fleuve ou rivière ? L’Allier aurait pu être le fleuve et la Loire la rivière. L’Allier, guère moins long que la Loire en amont du Bec d’Allier (respectivement 425 et 460 km), donne en effet sa direction au fleuve à la confluence des deux rivières.

Mais l’Allier, avec une surface de bassin versant inférieure et des débits moyens a dû s’incliner, gardant néanmoins le privilège d’être le principal affluent du bassin ligérien. Quoiqu’il en soit, l’ensemble Loire Allier abrite un patrimoine naturel et paysager tout à fait exceptionnel à l’échelle européenne.

L’Allier est souvent  considéré comme l’une des dernières grandes rivières sauvages d’Europe.
Doté d’un parcours très varié et relativement peu aménagé par l’homme comparé aux autres grands cours d’eau, l’Allier possède en effet une dynamique fluviale très active à l’origine d’une divagation incessante de son lit et d’une grande richesse écologique.