"La mémoire ne filme pas. La mémoire photographie."

Quoi ! Tu ne connais pas le Zoo de beauval ???

Mais si, je suis sûr que tu connais le Zoo de Beauval, c’est obligé. Il a fait l’objet de nombreux reportages télé, notamment lors de l’arrivée en 2012 d’un couple de pandas, Yuan Zi et Huan Huan en provenance de Chine et de leur rejeton Yuan Meng né le 4 Août 2017.

Il est classé dans le top 10 des plus beaux zoos du monde et c’est vrai qu’après sa visite, tu n’en doute pas. C’est le lieu de tous les superlatifs au regard du nombre incroyable d’animaux présentés, au moins 10 000 représentant plus de 600 espèces, et des installations gigantesques leur servant d’habitat sur environ 40 hectares.

Créé en 1980 par Françoise Delord, il est actuellement dirigé par son fils, Rodolphe Delord, et géré par sa famille. Le zoo est membre permanent de l’Association Européenne et mondiale des Zoos et Aquariums (EAZA et WAZA), il s’engage dans la conservation des espèces en participant à des programmes européens pour les espèces menacées (EEP), dont il en coordonne trois. Il soutient également des associations de œuvrant sur le terrain à travers son association dédiée, Beauval Nature, et a déjà réintroduit plusieurs animaux en Afrique.

Le passage obligé du spectacle aquatique avec les lions de mer donne l’occasion d’assister à une démonstration propre à amuser les petits et les grands.

Il en va de même pour le spectacle d’oiseaux en vol libre, inauguré en 2014. Au cœur d’un théâtre de verdure, environ 500 oiseaux évoluent au-dessus des spectateurs, rassemblés dans un hémicycle de 3 000 places. Le spectacle va crescendo et le bouquet final est assez exceptionnel par son ampleur.

Si l’on profite des télécabines inaugurées cette année, on traverse le parc sur plus de 800 mètres jusqu’à près de 40 mètres de hauteur. Ce survol permet de voir le zoo autrement et d’une manière spectaculaire. On voit ainsi l’ampleur du projet de dôme équatorial dont l’ouverture est prévue pour février 2020.

Les différentes serres et plaines regroupent par zone géographique la faune des différents continents, notamment l’Afrique, l’Asie et l’Australie. Il existe aussi une plaine des lions assez récente.

En une journée, on a le temps de parcourir le zoo mais à un rythme soutenu. Une visite complète ne peut se faire tranquillement que sur 2 jours. Personnellement, j’en suis à ma 2ème visite. Celle-ci s’est déroulée en famille un vendredi de week-end d’Ascension dans des conditions spéciales. Plus de 25 000 visiteurs étaient attendus ce jour là et le soleil généreux a fait grimper la température à plus de 30°. Pas grave, ça valait le coup, donc aucun regret.

Je précise tout de suite que cet article n’est en aucun cas sponsorisé par le zoo. Il montre un survol très « light » de tout ce qui est proposé en ce lieu qui mérite sincèrement d’être visité.

A bientôt

2 Responses to “Quoi ! Tu ne connais pas le Zoo de beauval ???”

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s

%d blogueurs aiment cette page :