Au Nord, c’était les corons mais au sud, il y a les Alpilles !

Il y a quelques mois, nous avons eu l’occasion de passer quelques jours dans le Suuuud, qui est, comme chacun le sait, opposé au Nôôôôrd.

Bref, juste au-dessus de la Camargue, pas très loin de St-Martin-de-Crau se trouve un endroit de rêve, les Alpilles. C’est un massif montagneux de faible altitude, au paysage original de roches blanches calcaires, situé au nord-ouest du département français des Bouches-du-Rhône.

Renseignements supplémentaires en cliquant sur « Alpilles guide »

Il y a près de Fontvieille un lieu mythique qui évoque le Midi et son accent chantant. Normalement, tout le monde le connait car c’était un classique des cours de français au collège il n’y a pas si longtemps.

Bonnet d’âne à ceux qui n’ont jamais entendu parles des « Lettres de mon moulin ». Si vous voulez récupérer votre retard, cliquez sur le lien suivant LETTRE DE MON MOULIN.

En quittant la route qui entre dans Fontvieille, il suffit de faire une toute petite marche pour y arriver. Contrairement à la légende, il n’appartenait pas à Daudet qui ne l’a même jamais habité. Il se l’est simplement approprié pour tisser son histoire.

Plus loin, après avoir dépassé les restes du moulin Ramet, on rejoint le moulin Tissot-Avon qui était le préféré de Daudet. Il surplombe le Château de Montauban qui accueillit l’auteur lors de ses séjours en Provence. Daudet y fît des passages réguliers avec son épouse Julia à partir de 1863, sur invitation de ses cousins.

A quelques kilomètres, le hasard nous a mené au Viaduc romain de Barbegal, construit au II° siècle pour desservir la ville d’Arles.

Situé au milieu d’une oliveraie gigantesque, il fait bon parcourir les deux ou trois cents mètres des ruines de cet ouvrage.

Encore quelques kilomètres, et après un pique-nique improvisé au pied d’autres oliviers, nous atteignons Les Baux de Provence.

C’est un petit village perché sur un promontoire qui domine une vallée garnies d’oliveraies et de vignobles. C’est aujourd’hui principalement un site touristique avant d’être un lieu de vie. Ils sont un des plus beaux villages de France et accueillent plus d’un million et demi de visiteurs par an.

Ce village typique possède une particularité, son étroite relation avec la Famille Grimaldi de Monaco. Le titre de marquis des Baux continue d’être traditionnellement porté par le Prince héréditaire de Monaco, le village ayant été construit à l’époque de Louis XIII au profit du Prince de Monaco.

Après avoir parcouru les ruelles pentues du village, on arrive enfin à la forteresse, le Château des Baux de Provence érigé au XI° siècle pour les seigneurs de Baux. Maintenant en ruines, il reste néanmoins quelques superbes vestiges laissant deviner le temps de sa splendeur.

Tout le piton rocheux domine la vallée de plus de 200 mètres et offre des panoramas allant jusqu’à la Camargue, on peut même apercevoir à l’horizon le « magnifique » complexe de Fos-sur-Mer.

La visite est exceptionnelle, surtout au mois de Février. Il n’y a en effet personne. On peut ainsi profiter tranquillement du site, même si le mistral peut être gênant dans certains passages sur les hauteurs des remparts.

Nous finissons cette journée par un bref passage par Tarascon dont le seul intérêt véritable réside en son imposant château royal construit au début du XV° siècle qui vaut à lui seul le détour, le reste de la ville étant assez quelconque.

Château de Tarascon

Ainsi s’achève la visite de ce super coin de France qu’est le massif des Alpilles, petit par la taille mais grandiose par ses paysages. Si vous passez par là, c’est assurément un endroit qu’il faut voir.

Répondre

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion /  Changer )

Photo Google

Vous commentez à l'aide de votre compte Google. Déconnexion /  Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion /  Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion /  Changer )

Connexion à %s